Marie Valentiny gagne pour l'Alsace au CNC

Bonjour Marie qui es-tu ? 

Je m’appelle Marie Valentiny, j’ai 21ans et je suis étudiante à l’ISEG Strasbourg en 3éme année du parcours Marketing et Communication. Je souhaite poursuivre mes études par un  MBA Global Communication dès l’année prochaine.

 Pourquoi veux-tu travailler dans la communication ?

C’est très simple, j’ai toujours eu une aisance relationnelle et des facilités pour échanger avec les autres, j’aime partager et confronter mes idées. En plus je suis une personne créative alors la « com » pour moi ça sonne comme une évidence.

 Comment se déroule ta formation ?

Très bien, j’adore ma formation à l’ISEG car elle est très concrète et tournée vers l’entreprise. Nous réalisons des stages et des projets en équipe très régulièrement, 80% des intervenants de l’école sont des professionnels. Cela favorise les partages d’expériences et nous met déjà un pied dans notre future vie professionnelle. Il est plus facile de s’orienter lorsqu’on se projette concrètement dans les métiers.

« Je suis une personne créative, alors la « com »

pour moi ça sonne comme une évidence ! ».

J’ai vu que tu avais gagné le concours National de la Commercialisation, organisé par les DCF, pourquoi avoir participé à ce projet ?

Le directeur de l’ISEG, Monsieur Eric Hamel, voulait participer au projet, il voulait nous prouver que nous pouvions êtres non seulement des bons communicants, mais aussi des bons commerciaux. Je me suis dit que c’était une excellente idée, que l’on avait tout à gagner et que ce concours constituait une fabuleuse opportunité d’apprendre et de progresser.

Comment le concours se passe concrètement ?

Il s’agit d‘une compétition organisée par l’association des Dirigeant Commerciaux de France, elle concerne toutes les écoles de commerce quel que soit le niveau et ce dans toute la France. Cette année plus de 10 000 participants de Bac + 2 à Bac +5 ont joué le jeu et sont entrés en compétition.

La première épreuve est écrite s’est déroulée sur 4 heures, cette année le thème était le « Le développement commercial et les actions de communication dans le domaine du Sport ». Dans un deuxième temps, le directeur de l’école sélectionne les 5 meilleurs copies par catégories (BAC+ 3, BAC+ 5…) et cette sélection et recorrigée par le représentant d’une autre école (l’EM Strasbourg nous concernant). Un classement régional est alors établi et les meilleurs passent un oral devant des membres des DCF régionaux.

« Maintenant, grâce à ce concours,

j’ai pris confiance en moi et je me sens plus autonome ».

 

Nous avions seulement 8 minutes pour pitcher et convaincre des professionnels de haut niveau !

Ils m’ont fait l’honneur de m’élire meilleure candidate de la région dans ma catégorie et j’ai ainsi pu représenter l’Alsace au congrès National des DCF qui a eu lieu à Nantes.

Et…

…et j’ai donc concouru contre les 2 autres meilleurs candidats Français lors du congrès. Nous avons repitché pendant 8 minutes sur des questions concernant notre business model et les actions de Marketing opérationnel que nous voulions mettre en place.Et à ma grande surprise j’ai gagné !!!

Tu as gagné quoi ?

J’ai gagné un trophée, un chèque et surtout vécu une superbe aventure. Cela m’a permis de développer mes compétences en termes deprise de parole en public : j’ai tout de même parlé devant plus de 500 personnes. Mais j’ai également appris à travailler sur une problématique concrète d’entreprise et à développer mes compétences commerciales.

 

Maintenant j’ai pris confiance en moi et je me sens plus autonome !

 

Parle nous un peu de tes échanges avec les représentants des DCF.

Les DCF c’est une association multi activités (les adhérents sont issus de tous les secteurs d’activités) ce qui permet des partages d’expériences et de techniques essentiels. Les échanges avec les membres de l’association constituent un vrai plus pour moi, ils m’ont fait prendre conscience des exigences du monde professionnelle d’aujourd’hui. J’ai compris l’importance de développer son réseau, eu des supers échanges intergénérationnels. Je me suis toujours sentie entendue et valorisée.

« J’ai vécu une superbe aventure et

J’espère avoir le privilège de pouvoir adhérer aux DCF »

 

Peux-tu nous donner un exemple ?

Bien sûr ! Mon coach Pierre Gangloff m’a beaucoup appris, il m’a appris à gérer mon stress, m’a donné des conseils précieux et m’a accompagné vers la victoire. Il a donner du temps et de l’énergie pour moi et ça n’a pas de prix.

Cela t’a-t-il donné l’envie de poursuivre l’aventure DCF ?

Oh oui, j’espère avoir le privilège de pouvoir adhérer à l’association. Je ne sais pas encore ce que le destin me réserve, je fonctionne au feeling, mais j’espère que nos routes se recroiseront vite. J’ai 21 ans et je ne veux me fermer aucune porte, en restant ce que je suis : une fille créative, tourné vers les autres et avec pas mal de caractère !

Un petit mot pour conclure ?

Oui je tiens à remercier chaudement tous les membres des DCF, et en particulier les DCF Strasbourg. L’entreprise ALIZEUM ainsi que toute l’équipe pédagogique de l’ISEG Strasbourg et son directeur, qui s’occupent si bien de leurs étudiants !

Merci Marie !

Retour vers la page événements